leaving

Ce blog est bien silencieux depuis le mois de mars. Un peu trop peut-être. Ne cherchez pas trop à comprendre... Une chose est claire: mon scrap se miniaturise tant au sens propre comme figuré. Le but est de garder l'essentiel tant au niveau matériel qu'au niveau personnel.

Il y a 15 jours j'ai nettoyé mon coin scrap en profondeur. J'ai vidé des boites, des caisses, des classeurs, des tiroirs, des armoires. la totale. J'ai pris beaucoup, beaucoup de temps pour regarder, trier, jeter, supprimer, donner, offrir, choisir, découper, garder, classer, ranger tout, tout, tout, jusqu'au plus petit bout de papier. C'était long, mais ça valait la peine! Je ne veux que garder ce qui me plait, ce qui me parle, ce qui peut accompagner mes pages. Rien d'autre. 

Et puis mon scrap est devenu plus intimiste, plus discret; je travaille sur des albums plus petits, dans une ambience plus "cosy", en laissant le journaling prendre, encore et toujours, énormement de place. Et, on connait tous la musique, plus on se raconte, moins on a envie de s'exposer: on restreint son entourage pour mieux partager. Mes pages sont aujourd'hui des feuilles impregnés de ce que je vis, de ce que je pense, de ce que je ressent. Du coup, je ne veux qu'être entourée de ceux que j'aime et qui m'aiment, de ceux avec qui je partage et qui partagent à leur tour avec moi. Le reste peut passer à la trappe.

Avec tout ça, mon scrap devient de moins en moins "exposable" que ça soit dans sa présentation, dans son contenu, dans les techniques utilisées ou dans les matériels utilisés.

Bien que j'admire les patouilleuses, je n'arrive pas à adhérer à cette vague. Il y a aussi le coté "consommation" du scrap, c'est à dire l'arrivage permanent des nouvelles collections, des nouveautés, des "caprices", des machines, etc.; il me dérange de plus en plus. Et que dire de passer trop de temps sur la blogosphère et sur Facebook. Tout ça va trop vite pour moi. Je n'arrive plus à suivre. Bon, en réalité je ne veux plus suivre. Je veux ralentir. J'ai vraiement envie de ralentir et de prendre le temps de voir passer le temps.

Le blog reste ouvert, bien sûr. Je continuerai à poster de trucs, mais à un autre rythme, comme ça viendra. Bisous à tous et à très bientôt!